Quelques expressions latines intéressantes…

Il est utile de connaître un certain nombre d’expressions latines, qui sont parfois utilisées dans un langage soutenu, mais c’est aussi sympa de les utiliser plus couramment. Elles appartiennent à l’héritage latin de notre langue. Voici certaines des plus courantes :

Des expressions célèbres !

Alea jacta est : « le sort en est jeté ». César aurait prononcé cette phrase avant de franchir le Rubicon, un fleuve italien. Cette décision concernait un défi adressé au Sénat romain.

Carpe diem : « cueille le jour ». Cette expression nous invite à profiter de la vie et du jour présent. Elle est considérée comme une devise épicurienne.

Casus belli : « cas de guerre »

Deus ex machina : « un dieu descendant au moyen d’une machine ». On emploie cette expression pour parler d’une personne qui vient dénouer de manière inattendue une situation censée être inextricable, en particulier dans le dernier acte d’une pièce de théâtre.

Par exemple: Dura lex, sed lex : « la loi est dure, mais c’est la loi ».

Errare humanum est : « l’erreur est humaine ».

Fiat lux : « que la lumière soit ».

Fluctuat nec mergitur : « il est battu par les flots, mais ne sombre pas ». Telle est la devise de Paris.

Homo homini lupus : « homme est un loup pour l’homme ». Il s’agit d’une célèbre formule latine reprise en particulier par le philosophe anglais Hobbes (1588-1679)

Rajoutons, In vito veritas : « la vérité est dans le vin ». Cette expression suggère qu’on est souvent plus loquace sous l’effet d’un verre de vin !

Mens sana in corpore sana : « un esprit sain dans un corps sain ».

Nec plus ultra : « pas au-delà, rien de mieux ».

Persona grata : « personne bienvenue ». Différent de persona non grata.

Veni, vidi, vici : « je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu ». César annonça ainsi l’une de ses victoires.

Verba volant, scripta manent : « les paroles s’envolent, les écrits restent ».

Vox populi, vox dei : « voix du peuple, voix de Dieu ». Cette expression montre que la voix du peuple doit être respectée.

Pour conclure, personnellement, j’aime beaucoup : « carpe diem » que j’essaie d’appliquer le plus souvent possible (même si ce n’est pas toujours simple…) et en tant qu’ écrivain public « verba volant, scripta manent »…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.